2017 fut spéciale pour Apple, car elle fut marquée par les 10 ans de son smartphone. Cette année fut aussi l’annonce de la sortie de l’iPhone X, le flagship qui initiera les prochains modèles de la marque à la pomme.

En effet, l’iPhone X se décale des précédents designs en proposant un écran d’un nouveau genre. Il recouvre presque la totalité de la surface avant. Le traditionnel bouton d’accueil est aussi désormais absent et laisse place à la reconnaissance faciale FaceID. Etant un smartphone « super prémium », son prix est son point faible avec une fourchette allant de 1159€ à 1329€ selon la capacité de la mémoire interne : 64Go ou 256Go.

Des caractéristiques plus ou moins évoluées

Les gens s’y attendaient sûrement ! Tout comme les précédents modèles, l’iPhone X ne dispose pas de port micro-SD permettant d’augmenter la mémoire interne. Bien qu’Apple ait proposé deux versions avec deux capacités distinctes (64Go et 256Go), les utilisateurs regrettent de ne pas pouvoir profiter d’une version intermédiaire de 128Go. Toutefois, la mémoire vive est similaire à celle de l’iPhone 8 Plus (3Go).

À part cela, la grande révolution est l’écran OLED de 5,8 pouces conçu par Samsung. Sa définition de 1125 x 2436 offre une résolution de 458 ppp (HD Super Retina). Sur l’hardware, l’iPhone X embarque une puce A11 Bionic créée par Apple et basée sur une architecture de processeur 64 bits ARM. Le tout est alimenté par une batterie 2716 mAh.

Côté équipement, ce nouveau smartphone est équipé de deux capteurs photo de 12MP à l’arrière, offrant un grand-angle avec une ouverture ƒ/1,8 et un téléobjectif de ƒ/2,4. Ils sont accompagnés d’un Flash True Tone quadri-LED. Sur le devant, un capteur de 7MP avec une ouverture ƒ/2,2 permet de faire un Mode portrait, des Animojis, un enregistrement vidéo en FullHD (1080p). Dans le packaging, que du basic avec les écouteurs EarPods Lightning, l’adaptateur jack/Lightning, le câble Lightning/USB-A, le chargeur USB de 5W et la notice pour une première utilisation.

Concernant la connectique, l’iPhone X dispose d’un port Lightning, du NFC, du Wifi (802.11ac/a/b/g/n) et du Bluetooth 5.0. Et en termes de connectivité, la 4G est bien évidemment disponible pour pouvoir profiter d’une connexion rapide au réseau mobile ainsi qu’aux systèmes de navigation (GPS, GLONASS, Galileo, QZSS assistés).

Un design novateur de la part d’Apple

Ce qui est flagrant sur l’iPhone X est son design tout à fait différent, que ce soit par rapport à l’iPhone 8/8 Plus ou les anciens modèles. L’écran constitue en gros la grande révolution avec une particularité : il recouvre la quasi-surface avec le « notch », un décrochage sur la partie supérieure. Certains auraient préféré avoir une barre noire comme sur les smartphones Android récemment sortis, mais Apple a décidé autrement. La conséquence en est le confinement des icônes de part et d’autre, sans oublier l’absence de l’indicateur de niveau de la batterie.

Pour renforcer l’aspect Super Premium de l’iPhone X, la firme de Cupertino a chromé les tranches où sont placés les boutons volume et déverrouillage/mise sous tension. Cependant, le port jack 3,5mm n’est pas disponible. Le dos est également arboré d’un verre, une touche originale déjà présente sur l’iPhone 8. Mais en cas de chute, bien qu’Apple confirme la solidité des faces avant et arrière, la facture risque de coûter cher. Par pure prévention, le mieux est de se servir d’un étui ou d’une coque en silicone même si l’iPhone X est certifié IP 67.

Par ailleurs, la disposition des capteurs photo et du flash a été faite pour que le design du dos soit le plus minimaliste possible. Qui plus est, toujours dans cette optique de minimalisme, Apple n’a pas jugé bon d’installer un bouton d’accueil, ce qui élimine complètement le capteur d’empreinte ToucheID. Pour le déverrouillage, il faut maintenant utiliser le FaceID. Pour accéder à l’accueil, il faut glisser son doigt de la partie basse de l’écran vers le haut. Et il faut faire de même pour passer au mode multi-tâches, mais en maintenant son doigt sur l’écran afin que le gestionnaire d’application en mémoire apparaisse.

Comparés au 3DTouch de l’iPhone 8, ces gestes sont donc faciles à exécuter. D’ailleurs, il suffit d’un mouvement vers le bas sur bord du bas pour descendre l’écran d’accueil et avoir à disposition les applications. Bref, en une journée, la maîtrise de l’iPhone X est acquise.

Des performances exceptionnelles combinées à une autonomie améliorée

Rien de bien inattendu concernant le processeur de l’iPhone X puisqu’il embarque l’A11 Bionic 64 bits qui équipe l’iPhone 8. Ce « system on chip » offre des performances à couper le souffle étant donné qu’Apple est reconnu comme étant l’un des leaders des processeurs mobiles.

Sexa-core, l’A11 Bionic possède 2 cœurs liés pour la performance et 4 cœurs dédiés aux petites tâches. En outre, le GPU intégré à la puce est également le fruit d’Apple. En termes de puissance, les benchmarks effectués le placent à la hauteur d’un MacBook d’entrée de gamme. Le CPU signe un score de 4 222 en single-core et 10 135 en multi-core sur Geekbench 4. Quant au GPU, il affiche des scores de 2 845 sur 3DMark Single Shot, 330 492 en OpenGL ES 3,0 et 1 807 692 en Metal sur 3Dmark API Overhead.

Concernant l’autonomie, la batterie de l’iPhone X est le même que celle de l’iPhone 8 Plus. Les 2716 mAh sont par contre légèrement optimisés grâce à l’écran OLED, mais tout est en fonction de l’utilisation. Néanmoins, ils ne sont pas encore suffisants pour rivaliser avec les smartphones Android récents.

Tout comme les précédents modèles, l’iPhone X est facilement mis à plat lors d’un usage intensif, notamment sur les applications gourmandes. Sur un jeu tel que The Machine, il faut s’attendre à recharger fréquemment. Mais en usage normal, il conserve une autonomie de 25% à la fin de la journée. En utilisant un fond d’écran noir ou un mode de couleur sombre, l’autonomie est légèrement améliorée de 10% grâce à la technologie OLED. Chaque pixel disposant de son propre LED, moins les pixels sont sollicités, moins sera la consommation.

 

Comme conclusion, Apple a préservé la tradition en proposant le meilleur iPhone qui soit en combinant l’écran d’un iPhone 8 Plus à l’ergonomie d’un iPhone 8. La finition exceptionnelle est rehaussée par l’écran haute résolution et les performances sans égales sur tous les points, que ce soit le processeur ou les capteurs photo. Cependant, son prix peut être exorbitant pour certains puisqu’il n’est pas justifié. Pourtant, beaucoup le savent déjà et ne le constituent pas comme étant un obstacle à l’achat. Les sceptiques peuvent être orientés par la raison en choisissant l’iPhone 8 qui est tout aussi capable en termes de puissance. Mais, il est important de noter que l’iPhone X signe le commencement d’une nouvelle ère des smartphones chez la marque à la pomme. Toutes les nouveautés qu’il apporte seront sur les prochains modèles.

2 thoughts on “iPhone X : descriptifs techniques6 min read

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *